Afrique du Sud : il y aura moins de nouveaux investissements dans le secteur minier en 2018 (Chambre des Mines)

afrique du sud il y aura moins de nouveaux investissements dans le secteur minier en 2018 chambre des mines M

(Agence Ecofin) - Un tiers des plus grandes compagnies minières opérant en Afrique du Sud, ne veulent pas réaliser de nouveaux investissements dans le secteur, en 2018. C’est ce que révèlent les résultats d’une enquête réalisée par la Chambre des mines, en questionnant 16 compagnies représentant 80% de la production minière nationale.

 

«Certaines réponses des compagnies sont particulièrement décevantes. Cinq entreprises ont répondu qu’elles n’envisageaient aucun nouvel investissement, une compagnie envisageant de quitter l’Afrique du Sud […]», a déclaré la Chambre des mines lundi en marge de l’African Mining Indaba, une conférence sur l’investissement dans le secteur minier.

Cette enquête montre les difficultés que traverse actuellement l’industrie minière sud-africaine. Hausse des coûts de l’électricité et salariaux, prix à la baisse, troubles sociaux, agitations ouvrières, sont autant d’indicateurs de cet environnement minier difficile.

Au cours des cinq dernières années, 70 000 emplois ont été perdus, l’industrie employant actuellement environ 465 000 travailleurs.

Louis-Nino Kansoun

Nos Partenaires

Presse Nationale

Actualité